Tranches de vie

Situations présentées dans le Caritas.mag du mois d'avril 2019
 

Appel No 418
Des finances mises à mal à cause de la perte de son emploi
Suite à la perte d’emploi de Monsieur, les factures de ce couple avec deux enfants en bas âge se sont accumulées. Monsieur vient de retrouver du travail comme ouvrier en bâtiment et Madame a trouvé un emploi de femme de ménage à temps partiel. Cependant, le retard à rattraper dans les factures est trop important et certains créanciers refusent de patienter davantage. Ce couple n’a jamais eu de dettes, une aide de 2'000 fr. lui permettrait de rééquilibrer son budget et de repartir sur un bon pied.
 
Appel No 419
Accueillir ses enfants dans de bonnes conditions
Monsieur X, divorcé et père de deux enfants, doit payer une pension alimentaire très lourde bien que son revenu ait fortement diminué après le divorce. Il continue à assumer cette charge, mais au détriment de son loyer. Ne parvenant plus l’assumer, il a quitté son appartement et vécu sans domicile, ce qui a généré des frais supplémentaires et beaucoup d’inquiétude. Déstabilisé par cette situation désastreuse, il a accumulé des retards dans le paiement de certaines factures. Heureusement, il a retrouvé récemment un logement, mais il reste dans l'impossibilité de rattraper ses retards, son budget étant excessivement limité. Une aide de 2'520 fr. lui permettrait de retrouver une stabilité pour accueillir ses enfants dans de bonnes conditions.
 
Appel No 420
Un jeune couple en difficulté, mais tellement volontaire
Lui cumule deux emplois afin de pouvoir payer le loyer et les charges courantes. Elle a des problèmes de santé et une demande AI est en cours. Malheureusement, sa santé s’est dégradée récemment et une partie des soins ne sont pas remboursés par l’assurance maladie de base. En parallèle, M. a besoin d’un abonnement de train pour se rendre à l’un de ses emplois, désormais plus éloigné. La situation financière du couple étant très précaire, ils n’ont pas les moyens d’assumer cette charge supplémentaire. C’est pourquoi nous vous sollicitons pour une aide de 2’010 fr. qui permettrait de payer ces frais de santé et de transport.
 
Appel No 421
Pour que cette famille monoparentale ne perde pas son appartement
Mme M., mère monoparentale de trois enfants de 15, 6 et 3 ans, travaillait comme aide de cuisine depuis quelques années lorsqu’elle perd son emploi. Durant des mois, elle ne retrouve que des emplois temporaires, ce qui a généré des arriérés de factures dont deux loyers. Bien qu’elle ait retrouvé depuis peu un travail stable, il lui est difficile de rattraper ses deux loyers ainsi que d’honorer toutes les factures, le risque est grand de perdre leur logement. Une somme de 2'500 fr. lui permettrait d’assainir sa situation.
 
Appel No 422
Jeune maman en situation difficile
Madame H. vit une situation très difficile à la suite de problèmes de santé qui lui ont fait perdre son travail et l’ont obligée à une reconversion professionnelle. La naissance de sa fille, il y a 3 ans, est venue alourdir son budget déjà très tendu. Très volontaire, Madame a retrouvé un emploi mais n’a pas pu éviter d’être en retard avec le paiement du loyer et de la garderie. Nous espérons pouvoir l’aider afin de préserver son logement et la place en garderie de sa petite. C'est pourquoi nous vous sollicitons pour une aide de 3'081 fr.